Welcome to the Wonderful World of... Mike Patton


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Biographie de michel alain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gros Singe
banni du forum


Nombre de messages : 862
Age : 33
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 17:19

Michael Allan Patton, dit Mike Patton, né le 27 janvier 1968 à Arcata en Californie est un être à part, un extra-terrestre mélomane atteint de boulimie créative, le genre d'homme, bionique à vous faire perdre haleine dans son parcours musical digne d'un marathon sans fin. Extraits.

Tout commence en 1983, Mike a 15 ans et rejoint son premier groupe "Turd", d'ou il se fera d'ailleurs très rapidement virer. C'est alors qu'il fonde en 1985 un groupe avec ses potes de toujours, Trevor Dunn (basse), Trey Spruance (guitare), John Watts (batterie): Mr Bungle. Nom d'un clown opérant dans une émission pour enfants "The pee Wee Herman show" mais aussi le nom d'une star du X. Contradiction quand tu nous tiens.
Mais si ce groupe est devenu culte par la suite, les débuts quant à eux furent laborieux. Commençant par faire du death-métal, ils sortiront leur 1ère démo en avril 86 "The ragging wrath of the easter bunny". L'année suivante, deux saxophonistes sont engagés et le groupe s'emballe dorénavant dans le ska, funk et swing agressif. Inutile de le dire, Mr Bungle se cherche, préférant partir dans toutes les directions plutôt que dans une seule.
Suite à la 3ème démo, un certain Jim Martin, guitariste de Faith No Man, rebaptisé quelques années après sa création en Faith No More, s'intéresse de près à ce chanteur énervé et plein de charisme. Le groupe originaire de San Francisco formé en 1981 est alors inconnu des charts. Après avoir auditionné Courtney Love entre autre, Chuck Mosley prit le poste de chanteur. Hélas, ses frasques liées à l'alcool et à la drogue et sa voix monocorde eurent raison de lui: il se fit virer. Mike rejoint donc FNM en 1989 pour la composition du 3ème album The Real Thing. Bingo. Le groupe cartonne et se voit propulser star planétaire avec le single "Epic". D'ailleurs pour la petite histoire, Patton arborait fièrement un t-shirt de Mr Bungle durant le tournage du clip de leur tube, ce qui fit connaître le groupe et lui permit de signer chez Warner en 1990 pour un premier album éponyme.

patton2Mike Patton, à cette époque n'a pas encore la voix en or que nous lui connaissons aujourd'hui. Non, sa voix est un peu nasillarde et le style du groupe oscillant entre rock et funk, côtoie le même style que Fishbone et les Red Hot Chili Peppers très en vogue à cette époque. Michael Allan fait une rencontre de qualité: John Zorn. Saxophoniste de génie, très influent dans le monde du free-jazz, il produira d'ailleurs le premier album des Bungle. Les deux hommes resteront de fidèles amis et joueront souvent ensemble, Zorn officiant avec le groupe Naked City (1988-1993), une influence indéniable de Mr Bungle.
Faith No More continue son ascendance et sort le magnifique "Angel Dust". Pourtant si l'album fait l'unanimité (fans et presse confondus), Jim Martin est écarté pendant la composition de l'album et voit d'un mauvais oeil la prise de commandement de Patton. Ce dernier n'est plus critiqué pour sa voix, au contraire, il est encensé. Martin quitte le groupe et commence ainsi la grande valse des guitaristes chez Faith No More.
En 1993, le groupe participe à la B.O du film Judgment Night: le concept étant de réunir des groupes de rap et de métal, ainsi FNM se voit cotoyer Boo-Ya Tribe. On y entendra Patton geindre de toutes ses forces dans des gimmicks très particuliers. Premiers signes.
En 1995, le groupe qui n'a plus la foi sort le brillant King for a day fool for a life time, Trey Spruance, roi de la 6 cordes de Mr Bungle rejoint le groupe. La même année, ce cher Bungle sort son deuxième album Disco Volante, un medley entre métal et free jazz.
1996. Les tensions chez Faith sont grandissantes. Durant la longue tournée, il enregistre un album très conceptuel dans ses diverses chambres d'hôtel à l'aide d'un sample et d'un 4 pistes. L'album Theme for voices sort sur le label de John Zorn: Tzadik Records. Album inaudible. L'année suivante il sortira sur le même label un projet expérimental avec des musiciens du Kronos Quartet: Pranzo Oltranzista. Ce besoin de création intempestif commence donc à se faire ressentir puisque la même année Il participera à l'album de ses grands amis de Sepultura, le légendaire Roots aux cotés de Jonathan Davis (Korn) et de dj Lethal (Limp Bizkit) sur le titre sombre "Lookaway".
En 1997, Faith No More sort son dernier album non sans ironie Album of the year, lui aussi une petite bombe. Seulement voilà, les tensions sont telles que les guitaristes ne font que se succéder. Patton trouvera donc d'autres aspirations.
Zorn réunit une palette d'artistes afin de rendre hommage au grand Serge Gainsbourg. Patton qui est d'ailleurs l'un des plus fidèles admirateurs de l'homme à la tête de chou interprétera avec brio le titre"Ford Mustang". D'ailleurs pour la petite anecdote, lors d'une de ses rares interviews, un journaliste lui demanda quelle chanson il imaginerait en remplacement de l'hymne national américain. Patton répondit sans hésiter: "69 année érotique". Voilà c'est dit! Mais puisque Patton n'est pas à un hommage près, il participera dans la foulée à un autre disque de John Zorn: Great Jewish Music qui est un hommage à Bacharach, sur le morceau "She's gone away".
Faith No More alors à la limite du split est en tournée en Australie quand Mike rencontre le bruitiste japonais Matsumi Akita dit Merzbow. Fasciné par son univers déjanté dont il se sent proche, Patton l'aborde et les deux hommes décident ensemble d'enregistrer leurs premiers essais dans leur chambre d'hôtel. Ils se reverront à Tokyo pour l'enregistrement du disque. Le concept s'appelle Maldoror en hommage à l'écrivain Isidore Ducasse dit Lautréamont qui écrivit les ténébreux Chants de Maldoror. L'album She sortira en 1999 sur le label de Patton, disque inaudible entre bruits grottesques et cartoons. Décevant. On ne retiendra que l'artwork représentant un "mont de vénus" par le célèbre graphiste Milo Manara.
patton3

Les mythiques Faith No More se séparent en 1998 et Mike, écoeuré du rock business fondera son propre label à l'aide de son pote qui deviendra par la suite son manager Greg Weckerman: Ipecac Recordings, afin d'avoir une totale liberté de création. Et c'est d'ailleurs en 1999, que le sieur Patton va amorcer une année "busy" et ira jusqu'à conserver ce rythme infernal encore aujourd'hui. Mais avant cela, on le retrouve aux cotés de John Zorn et Chris Cochrane pour l'album Weird Little.
Fan de bande dessinée, il créa en 1999, un concept original. En s'inspirant de la BD de Fantomas, il écrivit une bande sonore atypique. Ce concept né d'un délire deviendra très vite un groupe à part entière aux cotés de musiciens talentueux: Trevor Dunn (basse, Mr Bungle); Buzz Osbourne le mythique chevelu des Melvins et enfin Dave Lombardo, batteur génialissime de Slayer. Patton se réjouira de l'accueil des fans de Fantomas, plus précisément en France. Il faut dire que la musique du spectre est véritablement hors norme:un mélange de métal et de gimmicks dont seul Mike a le secret. Patton avouera: "Je ne m'attendais pas à un tel engouement pour ce projet qui est devenu aujourd'hui un vrai groupe". Amenaza al mundo est une baffe énorme de dextérité et d'inventivité; et Fantomas de créer un genre nouveau: le métal loufoque. California, le 3ème et dernier album (hélas) de Mr Bungle est quant à lui beaucoup plus sobre mais toujours déjanté, oscillant entre métal, beach-music, disco et musique yiddish. Une tuerie.

patton4Mais Mike ne s'arrête pas là puisqu'il participe également à l'enregistrement de 2 titres aux cotés de Jerry Hunt "songs drape" et "i come". Ne se limitant jamais à un style, on le retrouvera avec le brillant et très jazz Tin Hat Trio sur leur album aussi obsédant qu'émouvant Memory is an elephant, le morceau "infinito" est un morceau caché dont le titre n'apparaît pas sur la pochette. Mais la voix de Mike étant reconnaissable par milliers et indice qui ne trompe pas, son nom figure dans les remerciements; ce sublime morceau rend hommage au chanteur d'opéra Enrico Carusa.
Mike rejoint à nouveau ses amis de Sepultura (Andreas Kisser, guitare et Igor Cavalera, batterie) qui travaillent sur la BO d'un film brésilien No Coracao Dos Deuses; le morceau "procura o cara" est une petite bombe qui annoncera les prémices (dans le style ultra-violent) de sa participation avec Dillinger Escape Plan en 2002.

En l'an 2000, une nouvelle année chargée s'annonce pour notre gaillard qui est un vrai "workaholic" comme disent les anglo-saxons, à savoir un gros bosseur.
Juste après un concert de Bungle à Nashville, Mike est présenté à l'ex-guitariste de Jesus Lizard, Duane Denison. Ce dernier fasciné par la prestation du groupe reviendra vite vers Patton avec un projet déjà bien avancé. Tomahawk, nouveau groupe, nouveau projet s'amorce donc avec Denison à la guitare, Kevin Rutmanis à la basse (The Melvins, The Cows) et John Stanier ex- batteur de Helmet. Un rock sombre et cependant accessible sort un premier album éponyme sur Ipecac. Une fois de plus les prestations scéniques sont à couper le souffle, habillés en flic des années 70, Mike affublé d'un masque à gaz et de ses incontournables samples. Denison a eu du flair: Mike était l'homme de la situation.
Mais c'est aussi l'occasion pour notre super héros d'apparaître dans des projets nombreux et surtout variés. On le retrouve donc aux cotés du fou de la platine Kid 606 sur l'album Down with the scene pour le morceau "Secret 4 sale", Patton nous prouve et une fois n'est pas coutume qu'il est capable de chanter dans n'importe quel registre et de le faire bien. Chapeau!
Il retrouve également ses vieux potes des Melvins sur l'album Cry Baby pour chanter "GI Joe". Il chantera aussi avec le quatuor japonais noisy rock Melt Banana sur l'album Charlie pour le morceau Area.
Ainsi pour célébrer les 15 ans de son label Tzadik, John Zorn rend un brillant hommage à Ennio Morricone avec l'album The big gundown, on y retrouve bien entendu Patton sur le dernier morceau "The ballad of Hank Mac Cain".

En 2001, il retrouve la sublime et mystique Jennifer Charles (Elysian Fields), qu'il avait déjà croisé pour l'hommage à Gainsbourg. Tous deux mettront leur talent en oeuvre pour le projet "Lovage", initié par Nathaniel Merriweather, plus connu sous le pseudo Dan The Automator, l'heureux producteur de Gorillaz. Aux cotés de Damon Albarn, Afrika Bambaataa, Prince Paul, Kid Koala et Maseo (De La Soul), ils livreront un disque trip-hop magnifique et complètement délirant, "Music to make love to your old lady by". La pochette s'inspirant de celles de Gainsbourg est un joli pied de nez au romantisme. Les chansons ou Jennifer Charles et Patton chantent ensemble rayonnent de splendeur.
Grand passionné de cinéma, Patton nous concocte cette année là un nouvel album de Fantomas The director's cut ou il rend hommage à sa façon aux grands compositeurs du genre, cet album est largement plus accessible que le premier même si l'identité du groupe reste omniprésente. On le retrouvera d'ailleurs à l'affiche du film indépendant Fireckraker ou il remplacera l'acteur Denis Hooper. Mike y endossera les deux rôles principaux dans ce film que toutes les critiques caractériseront de chef d'oeuvre!
Toujours à l'affût de la moindre participation, notre Patton national reprendra le morceau "6 pack" de Black Flag sur l'album Rise Above, projet dirigé par Henry Rollins en 2002. Tous les bénéfices ont été versés à la cause de trois jeunes hommes enfermés en prison et accusés de meurtres. Et cette même année le mariage Fantomas/The Melvins laissera une empreinte de ce phénomène exceptionnel avec l'album "Millenium Monsterwork". Et comme si cela ne suffisait pas John Zorn, Patton et Ikue Morie ont formé le groupe Hemophiliac sortant un double album tiré à seulement 2500 exemplaires et chacun signés de leurs mains.
Tout porte à croire finalement que tout le monde cherche à travailler avec l'ami Mike. Le problème est qu'avec un emploi du temps aussi chargé, il est difficile de satisfaire tout le monde. C'est pourquoi Mike a du refuser non sans avoir longuement hésité la proposition de collaboration avec Josh Homme, ex Queens Of The Stone Age. Et des groupes comme Inxs ou encore Gun's and roses durent eux aussi essuyer un refus.

Cependant fin 2002, on pouvait découvrir sur la toile une version démo du projet de Chino Moreno (Deftones): Team Sleep. On y découvrait Patton dans un morceau très drôle "Kool Aid Party". Hélas, la version masterisée de l'album sortira en 2005 et ce morceau n'y figurera pas; mais Chino et sa bande de potes devraient se rattraper et le sortir en b-side. A suivre.

patton5En 2003, Tomahawk sort son deuxième opus Mit Gas. Et malheureusement, pour tous les fans qui se posent la question même si tout le monde devine déjà la réponse, Mike Patton annonce brièvement dans une interview en réponse à un journaliste: "Mr Bungle est mort depuis longtemps". Dommage. On gardera en souvenir ce fabuleux concert parisien le 7 septembre 2000 dans cette mythique salle de l'Elysée Montmartre ou une fois de plus les musiciens faisaient preuve d'un talent inouï en s'échangeant leurs instruments sans jamais jouer de fausses notes.
Mais c'est l'année aussi ou l'on retrouve le grand Mike sur l'album Virginal Co Ordinates du violoniste Eyvind Kang pour les deux morceaux "i am the dead", "innocent eye crystal see" et "Marriage of days". Et on le retrouvera également aux cotés de Rahzel (ex The Roots), le dieu vivant du beat box pour un concert d'exception ou les deux hommes rivaliseront d'inventivité avec leur bouche. Stupéfiant.
Tout porte à croire finalement que lorsque Sepultura participe à la BO d'un film, Mike n'est jamais très loin puisque tous ces joyeux drilles interpréteront ensemble la chanson "The Waste" sur la BO du film Freddy Vs Jason.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gros Singe
banni du forum


Nombre de messages : 862
Age : 33
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 17:19

Toujours aussi passionné par la France, Patton et le norvégien Kaada sortent en 2004 l'album Romances rendant hommage à la musique des années 1800 et aux compositeurs français de cette même époque. L'album sombre ne contient que des titres de chanson en français. Emprunt de lyrisme, on se croirait plonger dans une B.O pour film d'horreur. Et pour la petite histoire: Le norvégien après plusieurs mois de travail croyait en avoir fini avec ses parties musicales, quand il reçu un mail de Patton long de 16 pages énumérant tous les points à revoir. Perfectionnisme absolu!
Mike est fan de Bjork, et cette dernière fan de Fantomas lui a demandé de participer à son album Medulla, qui sort des sentiers battus puisqu' aucun instrument n'est utilisé, seules les voix et autres bruitages faits avec la bouche sont présents. Mike retrouvera d'ailleurs Rahzel pour ce projet hors du commun.
Cependant si on récapitule, Mike est donc fan de cinéma, de musique mais aussi de jeux vidéos, c'est pourquoi il participera à la bande son du jeu devenu culte: GTA.
Mais c'est aussi l'année pour Fantomas de sortir un album un brin décevant Delirium Cordia, se résumant en une seule et unique plage ou le groupe se morfond dans des bruits de fond inintéressants.

En 2005, fait marquant, Fantomas joue au prestigieux Festival Jazz de Montreux qui soit dit en passant est de moins en moins jazz. Dave Lombardo n'ayant pas pu être de la fête, sera remplacé par le batteur des Young Gods. Si on imagine la tache difficile, l'image de Franck Bagnoud planqué derrière une armée de cymbales et de partitions pour rythmer la musique sauvage de Fantomas est bluffante. Les Young Gods dont plus aucun label ne voulait ont été signés sur Ipecac. Il semblerait d'ailleurs que Franz Treichler, chanteur des "jeunes dieux" ait demandé à Patton une collaboration qui dut refuser faute de temps. Pourtant il semblerait que tout ce petit monde se soit retrouvé sur scène lors du festival de Montreux durant la soirée spéciale dédiée aux Young Gods.
patton6

Jamais avare en collaboration, Mike a sorti cette année aussi le génial "General Patton vs the x-ecutioners" ou le cinglant avatar de sample a retrouvé les doux dingues new-yorkais de la platine pour un album prodigieux, véritable guerre ouverte de scratchs et autres bruits sonores. Une composition longue de 2 années et en résulte un disque à la hauteur de nos espérances. A consommer sans modération.
Et dans un registre similaire, Mike est présent sur le morceau "11th Ave Freakout pt2" pour l'album solo de hip hop de Nosdam Burner.
Fantomas quant à eux se rattrappent en sortant leur quatrième album Suspended Animation renouant avec le métal loufoque de leurs débuts et se plongeant dans l'univers délirant des cartoons.
Mais l'album le plus attendu de cette année 2006, est vraisemblablement le projet annoncé depuis l'an 2000: Peeping Tom. Dans la lignée de Lovage, on retrouve d'ailleurs au casting Dan The Automator, Massive Attack, Kid Koala, Amon Tobin le célèbre dj brésilien avec qui Mike partagea la scène du 2005 Dour Festival en Belgique ou encore Norah Jones. Pourtant on y croyait plus tellement la sortie étant sans cesse repoussée. Les quelques morceaux-démos en fuite sur la toile dès 2002 nous laissaient pourtant envisager le meilleur. Pari réussi. Patton a sorti les petits plats dans les grands, et nous livre un album electro-choc, pop voire trip-hop: bref un mélange des genres comme notre roi des samples sait si bien le faire. Pour l'anecdote, Fred Durst de Limp Bizkit, ayant appris une telle collaboration aurait été prêt à débourser une somme astronomique afin que l'album sorte sur son label, ce qui ne manqua pas de faire rire notre "workaholic."

Somme toute, Mike Patton hormis être l'une des plus belles voix du moment est un forçat du travail bien fait. Attention toutefois car dès que le sieur se lance dans des expérimentations, le bougre est capable du pire comme du meilleur. Mais de tout ce capharnaüm musical il en reste un homme brillant, un petit génie touche-à-tout. Du métal à l'electro, du jazz au hip-hop aux expérimentations les plus folles et tout ça sans jamais vendre son âme au diable, bref le Mozart de la musique underground.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rem
Peeping Tom
avatar

Nombre de messages : 891
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 18:10

Cool ! Bien joué...T'as chopé ca ou ? ? ? Question Question Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gros Singe
banni du forum


Nombre de messages : 862
Age : 33
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 18:17

tout à fait par hasard en cherchant des photos sur google image.

j'ai aussi trouvé ça

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shinji
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1950
Age : 43
Localisation : Conflans (78)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 18:32

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.salival.fr
|BRAM|
Johnny Hallyday
avatar

Nombre de messages : 1770
Localisation : Tokyo
Date d'inscription : 23/06/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 18:46

etonnante cette image elle date de quand...
tu peux donner les liens de ces sources stp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.francobelgedesign.com
Diatribes
Suspended Animation
avatar

Nombre de messages : 433
Localisation : Amiens, Picardie
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 19:22

C'est pas une photo de Tomahawk? On dirait la basse de l'autre pélerin qui s'est fait virer du groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dju21
Vieux con
avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 36
Localisation : Nice (06)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 19:34

Sympa comme biographie, malgrés plusieurs erreurs et avis personnels qui n'engagent que l'auteur. Rien de bien exceptionnel qui permet de nous en apprendre plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dju21
Vieux con
avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 36
Localisation : Nice (06)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 19:34

Diatribes a écrit:
C'est pas une photo de Tomahawk? On dirait la basse de l'autre pélerin qui s'est fait virer du groupe.
Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spatule {Volante}
Firecracker
avatar

Nombre de messages : 1716
Localisation : CPL
Date d'inscription : 19/07/2006

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 19:45

La photo date du nouvel an de la tournée Tomahawk/Melvins geek tour il me semble, ou Patton c'était aussi jeter dans la batterie de Stanier, en apprenti Cobain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M$M
Firecracker
avatar

Nombre de messages : 1344
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 19:53

Spatule {Volante} a écrit:
La photo date du nouvel an de la tournée Tomahawk/Melvins geek tour il me semble, ou Patton c'était aussi jeter dans la batterie de Stanier, en apprenti Cobain.

Mon dieu, un Patton plus fou que jamais!
Je le savais pas aussi dément. Le seul truc que j'avais entendu, c'était qu'il avait manger des déchets sur scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dju21
Vieux con
avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 36
Localisation : Nice (06)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 22:22

the 0))) a écrit:
Spatule {Volante} a écrit:
La photo date du nouvel an de la tournée Tomahawk/Melvins geek tour il me semble, ou Patton c'était aussi jeter dans la batterie de Stanier, en apprenti Cobain.

Mon dieu, un Patton plus fou que jamais!
Je le savais pas aussi dément. Le seul truc que j'avais entendu, c'était qu'il avait manger des déchets sur scène.
Non, pas vraiment. Par contre il a déjà bu sa pisse sur scène avec FNM et s'est adonné au shit terrorism un temps avec le même groupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dju21
Vieux con
avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 36
Localisation : Nice (06)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 22:23

On dirait que la banière et cette photo viennent du même concert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gros Singe
banni du forum


Nombre de messages : 862
Age : 33
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 23:32

moi je suis surtout friand de savoir vraiment comment il s'est mis en tête de devenr chanteur.. j'ai lu la biographie écrite par ray manzarek sur jim morrison par exemple mais l'histoire commence dés que morrison est dans le groupe. j'ai envie de savoir ce qu'il faisait avant.

ouai ça vient de tomahawk melvins jcrois et pour la batterie c'est vrai aussi pcq on voit la batterie completement démontée à la fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gros Singe
banni du forum


Nombre de messages : 862
Age : 33
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 23:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gros Singe
banni du forum


Nombre de messages : 862
Age : 33
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Sam 15 Sep 2007 - 23:41

lien des images.



Dernière édition par le Dim 16 Sep 2007 - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dju21
Vieux con
avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 36
Localisation : Nice (06)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Dim 16 Sep 2007 - 0:09

Gros Singe a écrit:
moi je suis surtout friand de savoir vraiment comment il s'est mis en tête de devenr chanteur.. j'ai lu la biographie écrite par ray manzarek sur jim morrison par exemple mais l'histoire commence dés que morrison est dans le groupe. j'ai envie de savoir ce qu'il faisait avant.
C'est sur qu'on sait pas grand chose de lui d'avant la toute première demo de Bungle. Visuellement, il y a donc que la pochette d'Adult Themes. Je crois qu'il y a eu aussi une démo cassette de Turd. Un exemplaire unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ozma
Peeping Tom
avatar

Nombre de messages : 753
Age : 33
Localisation : Lille
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Dim 16 Sep 2007 - 0:44

Gros Singe a écrit:
tout à fait par hasard en cherchant des photos sur google image.

j'ai aussi trouvé ça


juste pour confirmer que c'est bien la basse de Kevin Rutmanis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.melvinsfrance.tk
Rem
Peeping Tom
avatar

Nombre de messages : 891
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Dim 16 Sep 2007 - 3:48

Comment ca l'autre pelerin ?! J'ladorais moi rutmanis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M$M
Firecracker
avatar

Nombre de messages : 1344
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 03/09/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Dim 16 Sep 2007 - 7:54

Vrai. Mais c'est pas Patton qui va s'assoir pour parler de sa vie. J'ai déjà lu dans une entrevue quelque chose comme ceci :

Intervieweur : How does your hectic schedule affect your personnal life?
Patton : How about none of your fucking business!

Haha. Donc ouais, c'est déjà surprenant qu'il ait montrer une photo de lui en MÔME.

Ceci étant dit, lorsque je me questionne sur la vie privée de Mike (malsain je sais), les questions qui me viennent le plus sont :

-Comment était-il à l'école secondaire (dérangé?)
-Si il a l'attention de la gente féminine...

Mais surtout...
-Que doivent penser ses parents de la musique qu'il fait???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gros Singe
banni du forum


Nombre de messages : 862
Age : 33
Date d'inscription : 11/05/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Dim 16 Sep 2007 - 13:25

niveau femme jpense que c'est les + de 30 piges qui doivent l'apprécier, les ptites gamines de maintenant n'ont d'yeux que pour les racailles et autres fifty cent à deux balles.

ahah c'est trop le délire quand je me relis on dirait adebisi qui parle de patton ca a tellement rien à voir lol

moi je me demande quand il a commencé le chant.. s'il a du travailler beaucoup sa voix pour arriver à des chansons de fou comme digging the grave ect..

- et s'il a déjà fait une fellation à zorn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dju21
Vieux con
avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 36
Localisation : Nice (06)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Dim 16 Sep 2007 - 15:19

Je présume qu'il a du agir en autodidacte et acquérir nombreuses de ses techniques de chant en singeant les artistes qu'il écoutait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1930
Gros Calibre
avatar

Nombre de messages : 1521
Date d'inscription : 10/03/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Dim 16 Sep 2007 - 15:37

Il me semble qu'il avait affirmé n'avoir jamais pris de cours de chant.
Et d'ailleurs il ne sait pas "écrire" la musique non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evilwolf
Disco Volante
avatar

Nombre de messages : 232
Localisation : 75
Date d'inscription : 11/06/2007

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Dim 16 Sep 2007 - 17:47

sympa la bio


dju21 a écrit:
the 0))) a écrit:

Mon dieu, un Patton plus fou que jamais!
Je le savais pas aussi dément. Le seul truc que j'avais entendu, c'était qu'il avait manger des déchets sur scène.
Non, pas vraiment. Par contre il a déjà bu sa pisse sur scène avec FNM et s'est adonné au shit terrorism un temps avec le même groupe.

c'est vrai qu'on ne dirait pas comme ça sous ses airs de gendre idéal...mais ça lui arrive de peter les plombs.
Je l'ai vu une fois avec Bungle tripotant son organe et l'exhibant fierement au public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dju21
Vieux con
avatar

Nombre de messages : 3358
Age : 36
Localisation : Nice (06)
Date d'inscription : 24/02/2005

MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   Dim 16 Sep 2007 - 19:28

Quelle chance... J'avais oublié qu'il avait pissé sur les photographes à un concert de Tomahawk en Angleterre. Magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Biographie de michel alain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Biographie de michel alain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Michel Yost (1754-1786)
» soiree michel mallory
» Michel Sardou
» MICHEL HERBLIN
» Funny Line (album Golden Melody de Michel Herblin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Welcome to the Wonderful World of... Mike Patton :: AUTRES :: Divers-
Sauter vers: